Le point Géoréférencement !

Aujourd’hui, nous allons parler géoréférencement des dessins graphiques – on sait vous gâter, ne nous remerciez pas !

Ce n’est pas un sujet nouveau sur Revit. Les fichiers Autocad ont toujours eu un système de coordonnées générale SCG, et un ou plusieurs systèmes de coordonnées utilisateur SCU. Aujourd’hui, sur Revit, nous avons le système de coordonnées partagés avec origine sur le point de topographe, et le système de coordonnées internes avec origine sur le point de projet. Le principe reste le même dans les deux cas.

Géo-réferencer un projet signifie que les éléments graphiques sont référencé par rapport au système de coordonnées géodésiques adopté à niveau national pour tous les corps du métier du BTP.

Ce principe est apparemment très simple et est majoritairement bien utilisé. Pourtant, quelques uns restent sceptiques et se demandent s’il s’agit d’une façon correcte de travailler, et quel est l’intérêt de maintenir le système géodésique dans les dessins.

Voici mon humble avis !

OUI !

Il a une façon correcte de travailler et c’est celle du géoréférencement. Le géoréférencement est une des rares références universelles et qui nous réunit.

Le SCG sur Autocad (ou le point de topographe sur Revit) sont des références uniques et immuables sur le projet. Ce système est normalement associé au système géodésique adopté au niveau national par tous les corps du métier du BTP. Il s’agit d’une convention ISO et d’une référence immuable. Maintenir ces coordonnées dans les fichiers reste la seule façon d’assurer le bon positionnement de vos dessins par rapport aux dessins externes à votre équipe (par exemple, plans de bâtiments voisins ou dans la même parcelle, des plans de réseaux, des transports, etc).

Les coordonnées internes sur Revit ou SCU sur Autocad proviennent d’un ou plusieurs systèmes de coordonnées crées par le dessinateur pour le projet en question, dans le but de faciliter la manipulation et visualisation du projet. Ces points changent souvent dans la vie du projet. Ils ne serviront pas de référence pour collaborer avec des éléments externes à votre équipe.

Dans une méthode collaborative BIM, il est impératif d’utiliser le géoréférencement des dessins graphiques. Vos clients vont l’exiger car cette référence est fondamentale pour toute la vie de la maquette numérique, qui peut se prolonger jusqu’à la maintenance du bâtiment…
Il sera également toujours nécessaire de coordonner votre maquette avec d‘autres éléments graphiques et cela est impossible si celle-ci n’est pas géoréférencée.

Pour vous aider à bien procéder, voici un petit tutoriel qui vous montre comment géoréférencer une maquette numérique et lui donner un système de coordonnées interne en 4 étapes.

1 – Choisir le fichier source

Ce fichier peut être un plan de géomètre sur Autocad ou un plan de nouages de points. Pour cet exemple, nous utiliserons ce type de plan car c’est encore le plus fréquent.

2 – Définir en amont le point d’origine du nouveau système de coordonnées internes.

Dessinez une flèche qui démarre sur ce point et qui pointe la direction de votre Nord projet (si diffèrent du Nord géographique) :

A faire :

  • Choisir un point à proximité du projet qui vous permettra de manipuler et visualiser votre projet.
  • Choisir un point avec des coordonnées arrondis aux numéros entiers. Positionnez le point à l’élévation 0 sur Autocad. Contrairement aux maquettes Revit, presque la totalité de vos dessins Autocad seront aplatis à la cote 0.
    • x : 798750
    • y : 84400
    • z : 0
    • Angle par rapport au nord géographique : 9°

A ne pas faire :

  • Ne choisissez pas un point du dessin (le coin d’un bâtiment, le centre d’un rondpoint etc.) car les petits décalages entre dessins peuvent être source d’erreur !

3- Créez un fichier référence.

Enregistrez un fichier DWG vide, à l’exception de la flèche d’orientation qui représente le système de coordonnées interne au projet. Ce fichier servira à référencer tous les dessins graphiques de votre projet. N’oubliez pas de préciser les unités du dessin.

A ne pas faire :

N’utilisez pas votre fichier de géomètre comme fichier de référence. Ces fichiers sont souvent pollués par un excès d’information et des éléments en élévation qui peuvent être source d’erreurs.
A la place, utilisez le fichier de référence.

4 – Liez le fichier de référence DWG dans une maquette Revit vierge.

  • Cliquer sur Insérer >> Lier CAO
  • Sélectionnez votre fichier
  • Positionnement : Centre à Centre, (vue active uniquement décoché).
  • Positionnez au niveau référence du projet

A ne pas faire :

  • Ne choisissez pas les coordonnées du niveau RDC de votre projet pour l’élévation de votre point de Projet. Ce niveau peut changer et peut aussi devenir source d’erreur.

5 – Importer les coordonnées.

  • Sélectionnez votre fichier Autocad importé et positionnez l’origine de la flèche sur le point de projet de votre maquette. Repositionnez le dessin en Z et tournez-le pour que la flèche pointe verticalement le haut de votre dessin.
  • Puis cliquez sur Gérer >> coordonnées >> Importer les coordonnées et cliquez sur le fichier lié.
  • Sélectionnez le point de projet de votre maquette, vérifiez que les coordonnées sont correctes et verrouillez les coordonnées.
  • Puis cliquez sur Gérer>> Emplacement>> Site et renommez le système de coordonnées internes avec un nom identifiable car vous pouvez avoir besoin de créer plusieurs coordonnées internes.
  • Enregistrez la position de votre dessin DWG pour partager les coordonnées.

Et voilà, votre modèle est géoréférencé et maintenant vous pouvez :

  • Partager les coordonnées avec d’autres fichiers liés et utiliser la fonction Lier/Import à l’emplacement partagé.
  • Importer ou lier des fichiers sans le système de coordonnées partagés en utilisant l’option “importer Origine à Origine” dans une vue qui affiche le nord topographique. Les dessins seront placés au bon endroit et vous pouvez partager la localisation entre les fichiers.

Attention à bien exporter tous vos dessins 2D destinés au partage selon « la base de système de coordonnées partagé » pour assurer leur bon géoréférencement.

Vous pouvez aussi pendant les études, avoir besoin de changer la position de point de projet, ou la position de votre projet dans le site… ou même, si vous vous êtes trompé dans les coordonnées de géomètre être obligés de changer le géoréférencement 😨 😨 …

On ne panique pas, on vous explique comment faire le mois prochain !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *